Tout ce qu’il faut savoir sur la situation actuelle de la pauvreté au Canada

Par Patrick Delorme, consultant bilingue en promotion de la santé

Le 17 octobre a été désigné journée internationale pour l’élimination de la pauvreté par les Nations Unies. La Banque mondiale en 2015 annonçait que la pauvreté dans le monde devrait passer pour la première fois sous la barre des 10 % soit un peu plus de 700 millions d’individus pauvres.

 
C’est quoi la pauvreté? Le Canada étant un pays riche, est-il concerné par ce phénomène?

 
Tout d’abord, qu’entend-on par pauvreté?

La pauvreté est un concept très complexe et difficile à saisir et à définir. Pour certains, c’est l’image de personnes frêles, souvent d’enfants malades et malnutris vivant dans des milieux défavorisés aux conditions d’hygiène précaires. Pour d’autres, la pauvreté correspond plutôt à une situation où les personnes vivent avec un revenu faible. Un autre groupe en revanche y voit une forme d’incapacité à subvenir à des besoins essentiels. Incontestablement, la définition de la pauvreté varie d’un contexte à l’autre, d’un pays à l’autre, d’une décennie à l’autre et même d’une personne à l’autre.

Au Canada, il n’existe pas une définition nationale de la pauvreté1. La pauvreté est généralement associée au manque de revenu – ou à un revenu trop faible – qui puisse suffire à assurer le bien-être physique des gens. Le fait d’être pauvre ici veut généralement dire qu’on a de la difficulté à payer les nécessités de la vie telles que l’alimentation, le logement et les vêtements. Cela veut dire qu’il faut avoir recours chaque mois aux banques d’alimentation et vivre dans un logement surpeuplé ou insalubre2.

Tenant compte de ce qui précède, voici en bref une idée la situation actuelle de la pauvreté au Canada.

La pauvreté au Canada : quelques faits saillants3,4,5,6

   
•    Personnes à faible revenu : 9%, soit un peu plus de 3 millions de canadiens qui vivent dans la pauvreté.
•    Plus de 500,000 enfants vivaient dans des ménages à faible revenu en 2014.
•    36 % des femmes et 40 % des enfants autochtones vivent dans la pauvreté
•    Près de 746 000 Canadiens vivent dans un ménage où le principal salarié est à faible revenu.
•    21% des mères monoparentales élèvent leurs enfants dans la pauvreté
•    Les personnes vivant avec une incapacité courent un risque deux 2 fois plus grand de vivre dans la pauvreté que celles sans  incapacité.
•    16% des personnes qui ont recours à une banque alimentaire déclarent être autochtones, métis ou inuits.

Quel est l’intérêt de parler de pauvreté dans un contexte de promotion de la santé?

Il est un fait indéniable, la pauvreté a des répercussions sur la santé. Selon un rapport de l’association médicale canadienne publié en 2013 et endossé par Nexus Santé, la pauvreté est la plus grande barrière  à une bonne santé7. Les Canadiens à faible revenu sont plus susceptibles de déclarer avoir consulté un médecin au cours de l’année précédente, mais sont également les plus susceptibles de déclarer des besoins non comblés en matière de santé8.

Malgré cette dure réalité, une stratégie nationale de réduction de la pauvreté n’est toujours pas encore disponible au Canada. Rappelons que le taux de pauvreté ici est 3 fois plus élevé que celui des pays nordiques tels que la Suède, la Norvège et la Finlande.
 

[1] Santé publique Canada: http://www.phac-aspc.gc.ca/cphorsphc-respcacsp/2008/fr-rc/cphorsphc-respcacsp07b-fra.php

[2] Perception, vol 29, No 3&4: Définir et redéfinir la pauvreté au Canada (2008), p 4

[3] Budget de 2016 du Gouvernement du Canada

[4] Canada sans pauvreté : http://www.dignityforall.ca/fr

[5] Fondation canadienne des femmes : http://www.canadianwomen.org/fr/Les-faits-a-propos-des-femmes-et-de-la-pauvrete

[6] Banques alimentaires du Canada. Bilan-faim : Un rapport sur la faim et le recours aux banques alimentaires au Canada contenant des recommandations pour améliorer la situation (2015)

[7] Association médicale canadienne : les soins de santé au Canada : qu’est ce qui nous rend malades? (2013)

[8] Comité consultatif fédéral-provincial-territorial sur la santé de la population. Pour un avenir en santé – Deuxième rapport sur la santé de la population canadienne. 1999.