Violence et grossesse

La violence commence ou s’aggrave souvent pendant la grossesse

Les comportements violents du partenaire peuvent commencer ou s’aggraver, s’ils sont déjà présents, pendant la grossesse. Des études révèlent que sur cinq femmes victimes de violence, une dit avoir été agressée pour la première fois pendant sa grossesse. La recherche indique aussi que pendant la grossesse, la violence se manifeste plus souvent que le placenta praevia et le diabète gestationnel, pour lesquels des examens médicaux sont réalisés régulièrement. Par contre, la violence ne fait pas l’objet d’une surveillance régulière pour la plupart des femmes.

Comme dans tous les cas d’abus, la honte et la peur accompagnent la violence perpétrée pendant la grossesse. Plusieurs femmes gardent le secret ignorant l’ampleur du phénomène et la disponibilité de services d’aide.

Les effets de cette violence sur la santé de la victime incluent une estime de soi affaiblie, la dépression, la consommation d’alcool, de tabac ou de drogues, des blessures physiques, des saignements internes et même le décès. Dans plusieurs pays, l’homicide est une des causes principales de mortalité chez les femmes enceintes. La violence peut affecter le fœtus des façons suivantes : naissance prématurée, rupture prématurée de la membrane ou du placenta, faible poids du bébé à la naissance, hémorragie fœtale, fausse couche ou mortinatalité.

Facteurs de risque

La violence peut se manifester à tout âge et dans tous les groupes socioéconomiques, mais les facteurs de risque incluent les suivants :

  • grossesse;
  • antécédents de violence;
  • pauvreté;
  • consommation de drogues ou d’alcool;
  • adolescence.

Pourquoi les femmes sont-elles victimes de violence pendant leur grossesse?

  • Concurrence pour l’attention de la femme. Le fœtus est perçu comme un intrus dans la relation de couple.
  • Soucis  financiers
  • Perte de contrôle et de pouvoir sur la partenaire. Le conjoint ou la conjointe peut désapprouver les relations de sa partenaire. La grossesse peut représenter une menace pour le partenaire violent qui souhaite tout contrôler et qui redoute que le personnel soignant influence sa conjointe à chaque visite ou consultation médicale.
  • Mécontentement face aux changements physiques et psychologiques inhérents à la grossesse

Comment obtenir plus de renseignements?

Ressources Nexus Santé

Vous et votre bébé …

Vous et votre bébé … (PDF)

La violence commence ou s'aggrave souvent pendant la grossesse - affiche

La violence commence ou s'aggrave souvent pendant la grossesse - affiche (PDF)

Autres ressources

  • La ligne de soutien pour femmes touchées par la violence - Fem'aide
    En appelant la ligne téléphonique Fem’aide, vous trouverez en toute confidentialité, de l'écoute, de l’appui et de l'information sur les services pouvant répondre à vos besoins et disponibles dans votre communauté

    1 877 336-2433 (femaide)
     ATS 1 866 860-7082
    Courriel : info@femaide.ca
    Site Web : www.femaide.ca

Sites Web

Trouver des ressources supplémentaires au Centre de ressources Meilleur départ.